Divi (Avis & Tarif) Est-ce le meilleur Thème WordPress pour votre Blog ?

Qu’est ce qui donne l’effet “woauh” à un blog ? Disons le franchement, c’est le thème qui donne l’esthétisme mais aussi le côté professionnel qui rassurent vos visiteurs !

La plupart des gens croient que c’est difficile de créer un blog pro; qu’il faut :

  • savoir coder en html ou en php
  • être web designer
  • ça prend beaucoup de temps à réaliser

Faux ! Avec les outils d’aujourd’hui, vous pouvez créer un blog au design professionnel en quelques heures grâce à un thème WordPress premium. C’est la promesse de Divi.

Je vous propose dans cet article de découvrir ce thème WordPress premium facile à utiliser, même s’il demande une petite prise en main, qui offre un nombre incalculable de fonctionnalités, pour rendre votre site époustouflant !

Divi: qu’est ce que c’est ?

Divi Theme

Divi est à la fois un thème et un constructeur de pages (page builder) sous WordPress. Créé  par l’éditeur de thèmes Elegant Themes, Divi se télécharge et s’installe comme un thème classique, mais il est beaucoup plus qu’un thème. Il permet de construire des mises en pages très élaborées sans avoir à toucher les fichiers CSS. Divi propose en effet des solutions aux réfractaires du code à partir de son interface.

Lancé en 2013, Divi a connu un très grand succès quand il est devenu un outil très mature et très complet, notamment à partir de sa version 3.0 en 2017.

D’abord considéré comme un thème embarquant son propre constructeur de pages, Divi est ensuite devenu un constructeur de pages à part entière. Depuis sa version 4.0 sortie en octobre 2019, Divi est même devenu un constructeur de thèmes (theme builder).

Il s’agit d’un outil qui compte de nombreux partisans, mais aussi pas mal d’opposants. En effet, ces derniers considèrent que Divi (et les autres constructeurs de pages) ne permettent plus aux développeurs d’agir sur le code et les fichiers css, ce qui provoque une certaine frustration. Il est en effet, de par la nature complexe de Divi, de recourir à la modification du code.  

Les fonctionnalités de Divi

Divi permet donc de créer soi-même la mise en page de son site. La page est découpée en zones horizontales au sein desquelles on peut définir des colonnes, insérer du texte pré-formaté, des médias (images, icones, vidéos, sons…), de la couleur, des formes géométriques, des espaces, etc. 

Le constructeur de Divi est visuel. Il donne la possibilité d’apprécier en direct les modifications que l’on apporte à la mise en page, selon le fameux principe du WYSIWYG (“What you see is what you get”, ce que tu vois est ce que tu fais).

Vous pouvez d’ailleurs tester directement sur le site d’elegant themes, le constructeur divi en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Divi propose un grand nombre de modules et d’extension spécifiques pour améliorer le constructeur de base. Il est également possible de télécharger des thèmes enfants construits à partir de Divi. C’est donc un peu un système dans le système, une couche supplémentaire entre le WordPress natif et le thème.

Divi est bien entendu en anglais, et sa traduction en français quelque peu aléatoire. Il existe toutefois une extension “Divi French” qui donne dans un français correct la traduction complète. Cette extension est régulièrement mise à jour au fur et à mesure des évolutions de Divi.

Divi et WooCommerce

Depuis qu’il est devenu un constructeur de thème (version 4.0), Divi s’entend très bien avec WooCommerce, la célèbre extension e-commerce de WordPress. Il permet de créer ses propres pages produits, de les personnaliser selon ses catégories de produits, d’inventer de nouvelles interfaces adaptées à la vente en ligne.

Divi permet en outre de créer des pages dynamiques. Le thème reproduit lui-même les pages redondantes en y insérant sur commande les parties spécifiques. Un gain de temps appréciable pour le webmaster.

Divi et les blogs

Adopter Divi pour un blog a longtemps paru superflu, mais depuis la version 4.0, le constructeur de thème donne la possibilité de gérer les pages, les articles, les archives et les taxonomies (catégories, étiquettes, auteurs) avec beaucoup de souplesse. 

En outre, Divi intègre facilement les articles pages créées avec l’éditeur classique de WordPress ou avec Gutenberg.

Je ne vous recommanderai pas Divi pour créer directement votre blog, mais on peut aujourd’hui considérer que, dans la cadre d’un site plus important, Divi ne pose plus aucun problème dans la gestion du blog intégré dans ce site.

Plus de 100 versions de thèmes proposés

Quand on achète Divi, on a accès non pas à un, mais à plus d’une centaines de thèmes de qualité professionnelle. Quelque soit votre thématique de blog, il y aura toujours un thème sur Divi qui vous satisfera tant la bibliothèque de thèmes est immense :

Divi thèmes

Quand faut-il utiliser Divi ? A qui s’adresse Divi ?

Si vous utilisez WordPress pour votre blog ou pour un seul site, Divi ne sera pas d’une grande utilité, car son apprentissage demande du temps. Divi a surtout été conçu pour faire gagner du temps aux développeurs qui créent des sites WordPress à la chaine.

Le principal atout de Divi est qu’il s’agit d’un thème qui peut conserver les paramètres qu’on y a entré sur n’importe quel site sans que l’apparence des sites ne soient similaires. Un développeur peut mettre au point sur Divi toutes sortes de fonctionnalités qu’il réutilise d’un site à l’autre, ce qui lui permet de travailler très vite.

Divi, combien ça coûte ?

Elegant Themes propose deux formules pour acquérir Divi. Chacune d’elle propose le thème pour un nombre illimité de sites. La première formule est payante l’année (actuellement à 89$), la deuxième est une acquisition à vie (fixée à 249$). Mais en passant par mon lien, vous bénéficierez d’une réduction de 20% par rapport au tarif normal :

Les deux formules donnent accès à tous les thèmes et toutes les extensions proposées par Elegant Themes, de même que toutes les ressources liées à Divi et validées par leur éditeur. La mise à jour de chaque produit est également incluse, tout comme l’accès au support.

Les deux formules sont parfaitement identiques, il n’y a que la durée qui change. En pratique, Divi vous invite à l’expérimenter avec la formule annuelle, puis, si vous êtes définitivement conquis par Divi au bout d’un an, pour pouvez l’acheter à vie et lui promettre fidélité pour le meilleur et pour le pire.

Comment installer le thème Divi sur WordPress ?

Même s’il reste considéré comme un thème, vous ne pourrez pas charger Divi à partir de la partie Apparence > Thèmes de votre tableau de bord WordPress. Divi doit en effet être téléchargé sous forme de fichier compressé (.zip) à partir du site de Elegant Themes. C’est à vous ensuite de téléverser le fichier zip sur WordPress : Apparence > Thèmes > Ajouter un nouveau > Téléverser un thème.

Par la suite, il faudra suivre la procédure pour acquérir la clé API. Il s’agit d’une série de caractères que vous copiez-coller dans la zone de saisie idoine afin qu’elle soit activée et que les mises à jour puissent être effectuées. Cela permet surtout à Elegant Themes de s’assurer que le Divi que vous utilisez n’est pas une version piratée.

Divi : Un thème comme un autre ?

Vous retrouvez chez Divi les fonctions primordiales de tout thème WordPress. Son outil de personnalisation permet de définir le logo du site, la police de caractère, les couleurs, l’entête, le pied de page, etc.

Il est également possible de créer un thème enfant à partir du thème Divi, de la même manière qu’on en crée à partir de n’importe quel autre thème. En outre, on trouve sur le web un grand nombre de thème enfants créés par Elegant Theme, mais aussi des développeurs indépendants. Ces thèmes enfants (certains gratuits, d’autres payants) permettent de se procurer un design pré-établi. La même démarche en quelques sortes que pour les thèmes classiques, sauf que l’on reste dans le périmètre Divi.

Une extension comme une autre ?

Divi, ou plutôt Divi Builder existe aussi sous forme d’extension (ou plugin). Il s’agit d’un constructeur de pages similaire à celui de Divi que l’on peut installer sur d’autres thèmes comme Astra, Ocean WP, Neve, etc. Bien entendu, les possibilités sont beaucoup moins étendues que sur le thème natif de Divi, mais cela reste une option qui mérite qu’on s’y intéresse.

Comment utiliser le constructeur de pages ?

L’intérêt premier de Divi est donc de pouvoir créer des pages à sa guise, selon ses besoins et ses goûts. Divi est un constructeur de pages (ou un page builder pour les anglophiles) qui permet donc de doper les possibilités de mise en page du site WordPress.

Divi Builder Constructeur Page 1
constructeur de page divi

Il faut dans un premier temps bien appréhender la hiérarchie des éléments proposés par Divi : les sections, les lignes, les colonnes, les modules. Les trois premières catégories sont plutôt des éléments de positionnement. Vous pouvez définir l’arrière plan, la dimension, les marges, les bordures, etc.

Les modules sont plutôt des formes de contenu (texte, image, vidéo, bouton, pictogramme, citation, etc.). Divi en propose un grand nombre, tous n’ont pas une utilité évidente selon le genre de site que l’on met en place. C’est peu à peu que l’on découvre les modules les plus obscurs et que l’on mesure l’étendue des possibilité qu’offre Divi

Une fois bien intégrés ces aspects, le Page Builder permet de créer des pages très rapidement, en direct et sans avoir besoin de tripatouiller les fichiers CSS. Inutile de préciser que toutes les modifications génèrent un contenu qui reste responsive. 

Divi s’est attaché à respecter les principes du WYSIWYG au pied de la lettre. L’interface utilisateur n’apparaît qu’au survol des zones que l’on souhaite modifier. Un peu déroutant au départ, mais ultra-pratique lorsque l’on s’y est habitué. Bien entendu, le Page Builder permet de visualiser en direct le résultat avec choix de l’écran : ordinateur, tablette, smartphone.

Comment utiliser le constructeur de thème ?

Depuis peu (octobre 2019 et la version 4.0), Divi est devenu un constructeur de thème. C’est à dire qu’il ne se contente plus de construire le corps des pages mais il peut également prendre en charge les entêtes et pieds de page. C’est-à-dire que non seulement on peut créer et personnaliser header et footer, mais on peut en outre en changer d’une page à l’autre, d’une catégorie de page à l’autre, d’un type de publication à l’autre. Cela peut-être utile par exemple si vous souhaitez faire “changer d’univers” au visiteur tout en le gardant dans le même domaine.

La communauté Divi

Divi est un projet suffisamment mature pour aujourd’hui trouver ses solutions à ses problèmes sur le web. Le site de son éditeur Elegant Themes met à disposition des webmasters de nombreuses informations et ressources. On peut y trouver une documentation officielle en anglais qui utilise le texte, l’image et la vidéo. Les tutoriels sont régulièrement mis à jour. 

En outre, Divi bénéficie d’un important réseau de contributeurs, d’utilisateurs, de développeurs, bref une communauté qui rappelle que non, on n’est pas tout seul. On trouve de nombreux blogs, forum, formations et groupes d’entraides (sur Facebook), y compris en Français, destinés aux débutants comme aux plus chevronnés. 

En plus des conseil et aides, on peut aisément trouver sur le web des thèmes enfants et autres ressources permettant d’améliorer son expérience Divi.

Quelles sont les alternatives à Divi ?

Le thème Elementor est considéré comme le constructeur de page le plus populaire du moment. Contrairement à Divi, il  propose une version gratuite assez complète ainsi qu’un thème Hello, spécifiquement conçu pour travailler ses pages. 

Le thème Extra est assez proche de Divi mais est optimisé pour les sites éditoriaux, blogs et webzines. Son utilisation pour d’autres types de sites devient rapidement problématique. Divi, au contraire, est multipurpose, c’est à dire adaptable à tout type de site.

Le constructeur Beaver Builder a tout du castor. Robuste et infatigable, il s’agit d’un constructeur de page flexible qui fonctionne en drag and drop et en WYSIWYG. Il n’est pas encore au niveau d’Elementor et de Divi mais reste un challenger de poids.

Le thème WP Bakery Builder (ex-Visual Composer) a longtemps souffert d’une mauvaise réputation pour son interface peu intuitive et quelques bugs récurrents. Il reste pourtant l’un des thèmes les plus téléchargés de WordPress. Il doit donc bien avoir quelques qualités !

Les principaux inconvénients de Divi

  • Temps d’apprentissage et d’acquisition plus long que la moyenne
  • Peu recommandé aux débutants, aux blogueurs et webmasters one shot
  • Gourmand en ressources
  • Traduction en français quelque peu déroutante (heureusement quelques plugins peuvent arranger çà)
  • N’a pas la côte chez les amoureux du code (comme tous les builders)

Les principaux points positifs de Divi

  • Construction des pages en WYSIWYG 
  • Plus besoin de modifier le code CSS
  • Pratique pour les développeurs de sites en série (indépendants, agences…)
  • Adapté à toute sorte de sites et désormais optimisé pour les blogs et e-commerce
  • Une communauté riche et dynamique assurant la pérennité du produit
  • Un très bon rapport qualité-prix, surtout dans la formule à vie, et un investissement rapidement amorti.
  • Thème responsive et SEO friendly (ordinateur, tablette, smartphone)

Conclusion sur Divi :

Ce qu’il faut donc retenir, c’est que Divi est à la fois un thème, un constructeur de page et un constructeur de thème. Il devient vraiment utile à partir du moment ou vous produisez un grand nombre de sites. Soit Divi vous rebutera et vous en resterez aux thèmes classiques, soit vous l’aimerez au point de ne plus pouvoir vous en passer.

Partagez sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares
Défilement vers le haut