Comment Réussir Son Blog avec du contenu qui inspire ?

Accueil > Tenir son Bog > Réussir son blog.

Cet article a été rédigé par l’équipe du site d’Olivier Roland. 

réussir son blog

Inspirer votre lecteur est une qualité exceptionnelle qui permet d’avoir un impact réel pour toucher les émotions du lecteur et insuffler chez lui une action.

Que ce soit pour le pousser à agir, à acheter un produit, à faire une donation pour une cause humanitaire ou simplement l’aider à évoluer dans sa propre vie.

Les blogueurs les plus populaires se dotent souvent de ce talent et comprennent les mécanismes qui sous-tendent la création d’un article inspirant. 

Ne vous fiez pas aux idées reçues qui laissent penser que la compétence inspirationnelle :

  • est un don que l’on obtient à la naissance ; 
  • que soit on l’a, soit on ne l’a pas ; 
  • que les personnes inspirantes doivent connaître un minimum de succès au préalable ; 
  • que vous êtes trop insignifiants pour inspirer d’autres personnes. 

Être inspirant repose sur un ensemble de facteurs qui peuvent s’apprendre.

Et c’est plus simple qu’il n’y paraît.

Les internautes ne lisent pas

De nombreuses études ont confirmé les données recueillies par Jakob Nielsen (1) qui révèlent que plus de 79% des internautes arrivant sur une nouvelle page ne la lisent pas, ils se contentent simplement de lire “en diagonal”, de la scanner.  

Avant de réussir à inspirer votre lecteur, il vous faudra d’abord le convaincre de lire votre article.

Par conséquent, il vous faut écrire de manière à ce que chacun de vos articles “passe le scan”

La clé pour passer le scan du nouveau visiteur

Le scan d’un article consiste à survoler la page pour essayer d’en tirer le maximum d’informations utiles en un court laps de temps. Au cours de ce processus, le lecteur défile rapidement le texte qu’il a en face de lui et ne ralentit que sur les éléments qui attirent son attention. 

Ce sont donc les éléments sur lesquels nous nous concentrerons pour passer le scan avec succès. 

Aérez votre texte

Il n’y a pas plus simple comme astuce pour retenir un visiteur sur votre site. Un texte aéré “paraît” naturellement plus sobre qu’un texte condensé et est de surcroît plus aisé à lire. 

Exprimez une seule idée par paragraphe. Faites des paragraphes courts de trois à quatre phrases au plus. 

Rédigez des sous-titres qui captent l’attention

Il est dit du titre qu’il doit être percutant pour attirer l’attention des visiteurs. 

Pendant le processus de scan d’un article, le visiteur regardera d’abord le titre. Si ce titre semble répondre à sa requête, il parcourra alors l’article à travers ses grandes lignes : les sous-titres

Cela dit, après avoir rédigé votre article, veillez à ce que la simple lecture des sous-titres en dise long sur le contenu de votre article. Le visiteur qui scanne votre article en lisant les sous-titres doit comprendre aussi précisément que possible ce qu’il s’apprête à lire. 

Si vous n’avez qu’un seul titre pour inspirer le lecteur, les sous-titres doivent être multiples ; vous permettant de jouer sur différents effets pour attirer différents types de lecteurs.

Si les sous-titres doivent inspirer le lecteur à en savoir plus, ils peuvent également le surprendre, le choquer, le faire rire.

Par exemple, pour un article sur le régime végétarien, un sous-titre choquant comme : “Les bouchers ont quand même raison” pourrait être suivi d’un sous-titre ironique tel que : “Les végans sont-ils fous ?” et enfin d’un sous-titre inspirant et émotionnel : “un steak en moins, c’est une vie en plus”.

Ainsi, vous multipliez les chances que votre lecteur soit accroché et passe le scan.

Du gras pour mettre en évidence

Mettre des parties de son texte en gras indique au lecteur qu’il s’agit de concepts importants.

Et penser à mettre en gras certains passages qui vous serviront de teaser pour passer l’épreuve du scan. 

Des listes à puces pour les bullets points

Les listes à puce constituent un moyen très simple d’énumérer des éléments. Ayant un aspect différent du reste de votre texte, ils sont facilement remarquables. Ils attirent donc l’attention du nouveau visiteur qui marquera probablement une pause pour scanner spécifiquement cette partie de votre texte. 

Énumérer avec des nombres

Une autre manière d’énumérer des éléments est d’utiliser des nombres.

Dans un paragraphe ordinaire, cette astuce pourrait ne pas avoir d’effet. Mais, appliqués aux sous-titres, les nombres sont un moyen très efficace de rendre un article plus attrayant. 

Vérifiez la compatibilité au scan

Vous avez appliqué toutes les astuces suscitées. Vous avez aéré votre texte. Vous avez mis du texte en gras, des listes à puces, des nombres. À présent, comment s’assurer que votre article passera le scan avec succès ?

Il suffit pour cela de relire votre texte en mode scan et de vérifier principalement ses 5 éléments. Autrement dit, mettez-vous à la place du nouveau visiteur qui arrive sur votre site. Parcourez votre article comme le ferait un nouveau visiteur, c’est-à-dire en ne lisant que les parties qui “attirent” l’attention. 

L’écriture classique fonctionne peu. 

Le métier de blogueur est fascinant. Vous tissez des liens avec une communauté qui vous apprécie. Vous gagnez de l’estime, du respect et de la notoriété. Lorsque vous savez vous y prendre, votre compte en banque est reconnaissant de toutes ces heures passées à écrire. 

Il existe une idée reçue dans le milieu des infopreneurs selon laquelle, pour réussir son blog, il faut passer des milliers d’heures à écrire encore et encore. Alors de nombreux blogueurs ne font que ça, écrire, ils passent le plus clair de leur temps à appliquer ce fameux “conseil pour réussir son blog” : écrire. 

Il n’en faut pas beaucoup pour que la désillusion s’installe. Après de longues heures passées à concevoir chaque phrase de façon millimétrée, le blogueur, tout fier de son œuvre, clique avec satisfaction sur le bouton “publier”. 

Et souvent… Rien ! Personne ne lit. Personne ne commente. Zéro réaction. Zéro engagement. De quoi faire sombrer notre blogueur dans une dépression si profonde qu’il en perd toute motivation. 

En réalité, pour bien réussir son blog, il faut être régulier, certes, mais il faut surtout passer moins de temps à écrire et plus de temps à styliser son texte. Autrement dit, vous ne devez pas simplement vous contenter d’écrire pour remplir votre quota journalier de mots. Vous devez écrire de manière créative. Chacun de vos articles doit être optimisé afin de capter l’attention de vos lecteurs et faire en sorte qu’ils veuillent revenir. 

Lorsqu’un commerçant parle de ses produits, il en vante les qualités, le prix, les caractéristiques techniques. 

Lorsque les blogueurs communiquent via des articles, ils ont souvent tendance à présenter des informations, des méthodes, des renseignements de manière tout aussi standard. 

La clé est de communiquer votre passion, la partager avec l’optique d’inspirer votre lecteur.

Afin qu’il s’investisse avec émotion, loyauté, et vous soutient dans votre cause. 

Et si dans ce processus, votre contenu moins édulcoré, moins générique vous fait perdre quelques lecteurs, de temps à autre, ce n’est pas bien grave. 

Ce principe est analogue au précédent. Une fois le scan passé, la structure de votre article doit être suffisamment articulée pour faciliter la lecture, accrocher et inspirer vos lecteurs.

Qui peut inspirer ses lecteurs ?

Tous les sujets ne sont pas aussi propices, les uns que les autres, pour inspirer une audience. Toutefois, vous êtes un spécialiste de votre niche. Vous écrivez à propos d’un sujet qui vous inspire particulièrement, vous êtes donc capable de partager cette essence avec votre audience. Tout le monde peut donc inspirer ses lecteurs. Il vous reste juste à trouver l’angle de votre article qui vous permettra de communiquer votre passion pour l’inspirer.

Le plus impressionnant est lorsque l’on se rend compte de la multitude de réponses à un problème donné, il y a presque autant de réponses qu’il y a de blogueurs. Mieux, il y a autant de réponses qu’il y a de visiteurs

Voici à présent comment faire pour écrire des articles afin d’inspirer ses lecteurs. 

Comment INSPIRER ses lecteurs ?

Positionner vous simplement

La confiance en ligne est essentielle. N’importe qui peut créer un site web avec peu ou pas de connaissances techniques. Difficile de savoir à qui se fier. 

C’est la raison pour laquelle chaque nouveau visiteur arrive sur votre site avec une posture critique cherchant, même inconsciemment, des preuves que votre blog est digne de confiance ou pas.  

Positionnez-vous sur la page -À propos- ou sur une autre page de votre blog en décrivant qui vous êtes et pourquoi vous avez choisi de créer ce blog.

Pensez à peser chaque mot pour gagner la confiance de votre lecteur, le rassurer et l’inviter à vous découvrir.

Les clés pour inspirer

Dans le livre “The Charisma Myth, l’auteure explique que n’importe qui peut avoir du charisme et inspirer son entourage. Pour le faire, elle indique trois éléments fondamentaux à mixer convenablement : puissance – chaleur – présence. Pourquoi ces trois éléments ? 

Quelqu’un de puissant est naturellement impressionnant, mais sans chaleur, il est perçu comme distant ou arrogant. 

Quelqu’un de chaleureux est naturellement sympathique, mais sans un minimum de puissance, sa chaleur est perçue comme une tentative désespérée de plaire ou d’être dans de bonnes grâces. 

Lorsque vous témoignez de la présence à l’endroit d’une personne, elle se sent valorisée et respectée, parce que vous l’écoutez. Imaginez donc l’effet que produirait la présence d’une personne puissante et chaleureuse. 

Dans notre quotidien, la présence est simple à mettre en pratique vis-à-vis d’une personne. Un message, un petit cadeau une fois en passant, ou de la présence en bonne et due forme. À l’écrit, les codes ne sont pas les mêmes. Bien que vous ne puissiez pas établir de connexion particulière avec chacun de vos abonnés, vous pouvez imiter une telle connexion en écrivant avec une voix humaine (moins formelle, si vous préférez). De cette manière, vous donnez à chacun de vos lecteurs l’impression de n’écrire que pour lui. 

Pour écrire avec puissance : supposez moins, affirmez plus. Remplacez les mots hésitants (si, peut-être, à mon avis, pourrais, je pense, etc.) par des mots plus affirmatifs, plus fermes. 

Mais rappelez-vous qu’il y a une limite au fait d’écrire avec puissance. Les textes puissants, mais sans chaleur ont tendance à donner des ordres ou des consignes fermes, plutôt qu’à mettre à l’aise et à éduquer. 

Pour écrire avec chaleur, il suffit de rajouter un peu d’émotions à vos textes. Montrez à vos lecteurs que vous les comprenez, leurs peurs, leurs doutes, leurs soifs d’informations. Montrez-leur de l’affection, partagez votre histoire. 

Inverser la pyramide

La pyramide inversée est un style d’écriture qui consiste à présenter un concept en partant de la conclusion. L’approche de rédaction classique, que nous tenons pour la plupart des codes académiques, est opposée. 

Un ingénieur, qui s’apprête à présenter un rapport d’études, commence d’abord par une introduction. Il s’évertue à présenter la problématique, poser les bases nécessaire à la compréhension des résultats de son étude. Après une bonne vingtaine de pages “non-essentiel”, le lecteur patient peut enfin trouver une réponse à ses questions dans une section résultat ou en conclusion. 

Les journalistes ont, depuis toujours, adopté une approche plus directe. Ils commencent d’abord par annoncer la conclusion. Puis ils donnent des informations supplémentaires pour les personnes qui sont intéressées par le sujet. 

Aucune des deux approches n’est condamnable. Il n’y en a pas de bonne ou de mauvaise. Choisissez l’approche que vous considérez la plus convenable pour vous, et faites en sorte qu’elle soit suffisamment inspirante pour vos lecteurs. 

À partir d’ici, vous êtes fin prêts. Vous avez en main toutes les clés nécessaires à un débutant blogueur pour réussir son blog. En prenant le temps de mettre en pratique chacune des astuces de cet article, vous arriverez, d’ici là, à réaliser des performances incroyables, comme Cécile, qui a fait près de 100.000 € avec son blog en seulement un an. Dites-moi en commentaire comment pensez vous procéder pour faire comme Cécile. 

Sources : 

  1. : How Users Read on the Web  /  Nielsen Norman Group

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défilement vers le haut